Maxime Galand





Name Dropping

24/11/2012

namedropping

J’ai préparé un oeuvre interactive un peu débile pour la fantastique revue hypermédiatique bleuOrange.
C’est nettement inspiré du premier vidéo que j’ai publié sur ce blog : Littéraboum.

L’idée est simplement de désacraliser les grands noms (ici de la littérature) en les prenant comme matière sonore. Le résultat est un peu minimaliste, quasi-dada, et définitivement ludique.

Ça s’appelle name dropping et il suffit de cliquer sur l’image ci-haut pour s’amuser avec !

Partager :